dimanche 22 juillet 2012

Arrêtez-moi là !, Levison

Lors d'une journée visiblement banale à bord de son taxi en plein Dallas, Jeff Sutton prend en charge une course qui va le conduire dans un cauchemar sans fin. Sa cliente, faute d'argent, le somme de faire un détour jusque chez elle. En rentrant dans sa somptueuse demeure, le chauffeur touche une fenêtre...
Le soir tombé, deux jeunes autostoppeuses ivres vomissent dans son taxi. Un lavage à la vapeur s'impose...
A cet instant, il n'imagine pas ce qui va lui arriver.
Comment, suite à ces évenements, ne peut-il pas être soupçonné de l'enlèvement de la fillette de 9 ans de la riche cliente chez qui il est entré plus tôt dans la journée?
Suite à la venue des policiers, Jeff croit dur comme fer à une remise en cause de son arrestation. Il sait que justice sera faite, puisqu'il est innocent. Malheureusement, le système judiciaire est bien moins juste que ce qu'il ne pensait...

On ne s'ennuie à aucun moment dans Arrêtez-moi là !. Iain Lévison, grace à une écriture simple et épurée, nous fait une critique acide du système judiciaire américain. On se sent aussi mal que le chauffeur de taxi innocent, notamment lorsqu'il croupit dans le couloir de la mort. Bien souvent, on a envie d'intervenir dans l'histoire pour crier l'innocence du jeune homme et l'horrible machination dont il est victime. De temps à autre, le compagnon de prison, Robert, vient apporter des touches d'humour noir et cynique. Si je dois faire une critique sur ce roman, c'est sa fin un peu trop attendue.
En bref, ce roman inspiré d'une histoire vraie, dénonce les façades de la justice américaine ainsi que les enquêtes trop vite bouclées et baclées, tout cela sur fond de cynisme et d'humour cinglant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire