mercredi 18 juillet 2012

Le notaire de Pradeloup, Jean-Paul Maleval

A première vue, le personnage éponyme de ce roman régionaliste aurait pu être odieux : il profite de son statut de notaire pour semer la discorde, mène une double vie avec maîtresse et fille illégitime, s'enrichit grâce à des trafics de cognac pendant la guerre. Cependant, grâce à une écriture pleine d'humour, le notaire, dans son agonie qui n'en finit pas, apparaît presque comme quelqu'un de sympathique qui règle ses comptes avec panache.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire