jeudi 27 décembre 2012

Un siècle de poésie mexicaine, Claude Beausoleil, Points



La Fabrique à Rêves vous propose de découvrir un extrait de l'anthologie Un siècle de poésie mexicaine (traduit de l’espagnol, choix et présentation par Claude Beausoleil).


                                                          DIRE : FAIRE

Parmi ce que je vois et dis,
parmi ce que je dis et tais, parmi ce que je tais et rêve,
parmi ce que je rêve et oublie,
la poésie.

La poésie
semailles yeux sur la page,
semailles mots dans les yeux.
Les yeux parlent,
les mots regardent,
les regards pensent.
Entendre
les pensées,
voir
ce que nous disons,
toucher
le corps de l’idée.
Les yeux
se ferment,
Les mots s’ouvrent.

Octavio Paz                                

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire