mardi 9 avril 2013

Le petit joueur d'échecs, Yoko Ogawa, Actes Sud

Le petit joueur d'échecs est un garçon sans nom dont les lèvres soudées à la naissance le prédestinent à un monde silencieux et invisible.
Après une greffe douloureuse aux traces irréversibles, le garçon solitaire et sensible a pour seuls amis deux être fantomatiques Indira et Miira.
Indira est une éléphante exposée jusqu'à sa mort sur le toit d'un grand magasin, Miira une toute petite fille dont la disparition fait dire qu'elle s'est glissée entre les murs pour ne plus en sortir.
Une rencontre accidentelle sera le lieu d'une amitié sincère et fidèle envers un personnage bien réel cette fois-ci mais tout aussi singulier de par sa corpulence physique : un homme obèse qui vit enfermé dans un vieil autobus aménagé en maison ; Cet homme passionné d'échecs va lui apprendre et lui faire aimer la stratégie du jeu avec pour règle principale "ne te précipite pas, mon garçon".

Ce sera pour le jeune garçon, le guide qui lui enseignera que "sur l'échiquier, apparaît tout du caractère de celui qui déplace les pièces... Sa philosophie, ses émotions, son éducation, sa morale, son égo, ses désirs, sa mémoire, son avenir, tout. On ne peut rien dissimuler. Les échecs sont un miroir qui donne une idée de ce qu'est l'homme".
Le garçon apprend beaucoup mais à sa manière en se glissant sous l'échiquier car sa sensibilité extrême lui fait ressentir le moindre mouvement d'air sans voir l'échiquier "la mélodie jouée sur l'échiquier à l'intérieur de sa tête était beaucoup plus subtile".
A la mort brutale de son ami, le garçon est devenu le "petit Alekhine", le poète des échiquiers où le déplacement des pièces est l'égal d'un dialogue harmonieux avec l'adversaire . Mais à sa manière, caché de tous en se contorsionnant au mépris de son corps à l'intérieur d'un automate pour faire disparaître toute matérialité physique "comme s'il n'avait jamais été présent au monde"et "que le secret des échecs était caché, inconnu de tous, par exemple dans le clignotement des étoiles qui nous parvient du plus profond de l'univers ou dans la vitesse de la lumière".
Les transcriptions mélodieuses seront les seules traces de l'existence réelle du petit joueur d'échecs.

L'univers étrange et inquiétant de Yoko Ogawa est contenu tout entier dans la lecture envoutante et parfois complexe du "petit joueur d'échecs".
On y retrouve les thèmes chers à l'auteur comme la disparition, l'eau, la malformation physique, l'écriture dans le style si particulier de l'auteure qui nous emmène à chaque publication d'ouvrage toujours plus loin.


Zakuro



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire