mercredi 14 août 2013

Grains de beautés et autres minuties d'un collectionneur de mouches, Frédéric Clément, Editions Actes Sud


Un petit grain d'amour épris à garder en soi ; amour des mots peints avec magnificence par Frédéric Clément.
Le mot est poétique dans cette longue lettre d'amour à la note sensuelle.

Laissons nous porter en 1764 au château de Chamarande.
Le peintre miniaturiste Zérène commandé en ces lieux tombe sous le charme de l'exquis portrait de la marquise Adélaïde des Ailleurs.
Tous les deux, très vite sont en désir de s'éprendre, en désir de s'éperdre. Une condition cependant, la marquise défie son soupirant de lui ramener des îles de la mer de Chine de si minuscules beautés qu'elles peuvent contenir dans une petite boite à mouches.
Assommé de silence et de solitude, croûté de sel, Zérène entreprend une longue traversée sur la jonque du capitaine Tuan.
A la recherche des petits grains de beauté si précieux, il accoste sur des îles étrangement vivantes.
Ile miroir et murmurante de secrets, île hypnotique et dangereusement attirante, Zérène est pris aux filets de fiévreux vertiges.
De ces îles, il écrit ses mots si doux sfumato.


Zakuro

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire