mercredi 21 août 2013

Monde sans oiseaux, Karin Serres, Editions Stock


En lisant ce court mais troublant roman, j'ai ouvert une porte sur un monde aussi étrange et inquiétant que rempli de tendresse et d'amour.
Ce monde est celui de Petite boîte d'os, petite fille à la fois très romantique et farouche.
Elle vit entre un père, Pasteur qui a donné à sa fille ce prénom peu commun et sa mère qui "a des yeux bleu rivière gelée, de fins cheveux blonds sévèrement tirés et de hautes pommettes au sang à fleur."; sans oublier Fabrice son frère tout aussi fantasque.
Leur village sur pilotis est posé sur un lac dont la montée des eaux les menace ; la mort rôde tout autour.
Petite boîte d'os grandit et va s'éprendre fougueusement de Jeff, pêcheur accompli dont la venue attire les inquiétudes.
Jeff qui ose lui raconter les oiseaux mystérieusement et totalement disparus.

Romantisme fiévreux et beauté évanescente d'une féérie sont au rendez-vous de ce premier roman de Karin Serres.
Un très grand coup de cœur !





Zakuro

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire