mardi 7 janvier 2014

C'est quoi ce roman ? Corinne Devillaire, Editions Thierry Marchaisse


Piquant et vif, ce roman de Corinne Devillaire est mené tambour battant à plusieurs voix et sur un air faussement candide. La déposition de Clarisse en début de récit laisse deviner que des choses graves se sont passées.Clarisse est l'une des 3 enfants de Frédéric et Katrin, fine observatrice, elle est le seul personnage qui reste lucide dans la tourmente de ce huis clos familial.
Sans dévoiler l'intrigue qui fait tout le sel du roman ou plutôt de l'enquête, une brève visite chez la grand-mère Malou va faire éclater tous les artifices et éclore des passions plus ou moins inavouables qui frappent Clothilde l'aînée de 16 ans et Pierre, le petit dernier de 7 ans.
Malou qui a rejeté son fils depuis qu'il est né est une femme à la soixantaine égocentrique et obnubilée par sa forme physique qu'elle fabrique à force d'opérations réalisées par son mari actuel, Robert, chirurgien-plastique. Son fils, Frédéric voue à sa mère une haine aussi virulente que tout l'amour qu'il a quémandé enfant et jamais reçu ; son épouse Katrin et leurs enfants n'en savent rien. Jusqu'au moment de leurs retrouvailles qui n'en ne sont pas. Pourtant, rien ne sera plus comme avant et personne ne sera épargné, ni le brave chien Robert Junior.
Comme si la famille générationnelle était maudite à (dés)aimer celle ou celui de sa chair ou de son coeur.

J'ai vraiment apprécié la forme de la narration qui entrecroise les écrits des principaux personnages dans un voyage constant entre passé (mémoires de Clotilde) et présent (journal intime de Malou). Le futur s'imagine. Comme une histoire à reconstituer en recollant les morceaux comme j'aurais bien aimé le faire pour Clothilde.
Ces écrits personnels permettent aussi de mieux approfondir une personnalité comme la malheureuse Malou qui va jusqu'à l'inconscience ne rien voir venir alors que tout vole en éclat en elle et autour d'elle.

J'ai adoré ce roman noir et d'amour, grisant et caustique !

Tous mes remerciements à la Fabrique à Rêves et aux Editions Thierry Marchaisse.



Zakuro

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire