mercredi 2 septembre 2015

L'idée ridicule de ne plus jamais te revoir, Rosa Montero, Editions Métaillé



Il existe véritablement de la beauté  et une force consolatrice dans les mots de Rosa Montero. La vie passe par les mots.
Car rien n'est plus exigeant  et délicat que de savoir achever une histoire commune quand celui ou celle qui meurt emporte une partie de nous-mêmes.
Pychologue de formation et journaliste, Rosa Montero écrit  un ouvrage original qui superpose en filigrane son  témoignage à  la biographie de Manya Sklodowska-Marie Curie.
La trame du roman repose sur des extraits de son journal tenu pendant une année à la suite de la mort brutale de Pierre Curie en 1906 et des mots-clefs qui sont des ponts entre nos  existences individuelles passées, présentes et à venir.
L'auteure écrit sa douleur de la perte de son compagnon et à travers la vie courageuse de Marie Curie, de l'enfant à la vieille femme,  elle nous invite à dépasser les injonctions "Faire  ce qu'il faut" qui polluent nos trajectoires ; A trouver au bout du chemin une forme de légèreté  qui donne sens à la vie. Sur le sujet difficile de la mort, l'auteure déplore l'abandon des rites  "Mourir est une partie de la vie, pas de la mort : il faut vivre la mort (Iona Heath) " et dénonce ceux  qui  renvoient la mort à une maladie à laquelle nous nous devons de nous rétablir alors qu'il s'agit de nous réinventer" la peine est pure et sacrée, et jusque dans la mort il peut y avoir de la beauté, si nous savons la vivre."

De nombreuses citations et textes jalonnent également cet ouvrage qui aborde des thèmes aussi vastes que les  relations entre les hommes et les femmes, la place de la femme, le vieillissement ou encore  le pouvoir du langage et de la  littérature"la littérature comme toute forme d'art,est l'aveu que la vie ne suffit pas" (Fernando Pessoa) sans oublier pour terminer la sublime phrase de John Lennon " la vie c'est ce qui se passe pendant que nous sommes occupés à autre chose".


Zakuro





 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire