jeudi 12 juillet 2012

La bande dessinée américaine

Les Comics

En France, les Comics américains sont encore réservés à une minorité de lecteurs, malgré un regain d’intérêt suscité par les récents blockbusters hollywoodiens (Iron Man, Spider-Man, X-Men, Batman, Captain America, Avengers,…) qui bien souvent ne rendent pas hommage à la grande qualité des bandes dessinées.
Loin des clichés sur les super-bonshommes en collant lycra, le monde des Comics nous offre un large éventail d’histoires captivantes et superbement réalisées.
Les intrigues développent très souvent des relations entre humains et surhumains très recherchées, pour peu que l’on s’intéresse aux travaux d’auteur de qualité. Parmi ceux-ci, on peut citer sans hésiter Alan Moore (Watchmen, V pour Vendetta, Batman The Killing Joke, Top Ten), Frank Miller (Sin City, Batman The Dark Knight returns), Mark Millar (Wolverine Old Man Logan, Civil War, Ultimates, Wanted, KickAss), Brian Bendis (New Avengers, Ultimate X-Men, Ultimate Spider-Man, House of M), Warren Ellis (Next wave, FreakAngels, No Hero), Joe Straczynski (Rising Stars, Civil War, Thor, Supreme Power), Mike Magnolia (Hellboy, BPRD) ou Grant Morrison (We3, New X-Men, All Star Superman).
Dans l’univers du Comics, deux grandes maisons s’opposent et se complètent. La maison des idées, Marvel, avec des héros tels Spider-Man, les X-Men, Hulk, Iron Man… et sa Distinguée Concurrence, DC Comics, proposant Batman, Superman, Green Lantern...
En plus de ces deux géants, d’autres éditeurs nous proposent des perles telles que Walking Dead (LA série qui a relancé le Comics en France), Spawn, Sin City, Hellboy, The Haunt, Goon, The Boys et beaucoup d’autres, que la librairie vous invite à découvrir !
  
La bande dessinée d'auteur

Il serait dommage de réduire la bande dessinée américaine à l’univers des Comics, même si celui-ci est d’une grande diversité et très souvent de bonne qualité.
De nombreux auteurs américains excellent dans un genre que l’on pourrait appeler bande dessinée « d’auteur », bande dessinée « alternative » ou « indépendante ». Leurs albums sont à priori plus denses, plus profonds que les albums grand public. Très souvent, il s’agit de One-Shot (album en un tome), destinés à public de connaisseurs. Les thèmes abordés sont variés et témoignent d’une grande réflexion.
Parmi les auteurs incontournables, on citera David Mazzucchelli (Asterios Polyp, Cité de verre, Big Man), Alex Robinson (De mal en pis, Derniers rappels), Craig Thompson (Blankets, Habibi), Michel Rabagliati (l’excellente série des Paul), Art Spiegelman (Maus), Alan Moore (From Hell, Filles perdues), Robert Crumb (Nausea, Mes problèmes avec les femmes), Adrian Tomine (Blonde platine, Loin d’être parfait), Dash Shaw (Body World, Bottomless belly button), Daniel Clowes (David Boring, Ghost World, Caricature), Charles Burns (Toxic, Black Hole), Will Eisner (New York, Jacob le cafard), Chris Ware (Jimmy Corrigan) et Joe Matt (Epuisé, Strip-Tease).
 



La bande dessinée jeunesse



Relativement peu développée, la BD américaine pour les plus jeunes comptent néanmoins d’excellentes séries, comme Les Simpson de Matt Groening, Donald Duck de Carl Barks ou encore Snoopy de Schultz.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire