jeudi 26 juillet 2012

Poil au nez, Cécile Chartre, éd. du Rouergue

Un adolescent  attend depuis dix ans d'ouvrir une boîte que son père lui a confiée à sa mort. Il y découvre un rasoir et un mot "rase ta moustache". D'abord déçu,  Angel comprend que le message de son père le pousse à aller de l'avant et à ne pas s'accrocher à l'image de son père qui lui aussi était moustachu .
C'est un texte très court mais émouvant, partant d'un point de vue original : c'est la moustache qui rattache le père et le fils, le passé et l'avenir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire