mercredi 29 août 2012

Big Man, David Mazzucchelli, Cornélius


Des enfants jouent sur une plage, où ils découvrent un homme inconscient. Cet homme est un géant. Les hommes du village le recueillent et l'installent dans une grange. Un climat d'inquiétude commence. Qui est ce "Big Man" ? D'où vient-il ? Que veut-il ? Le livre ne répondra pas à ces questions. Il abordera des sujets simples mais touchants : la peur de la différence, l'amitié entre ce géant et une fille du village, simple d'esprit, la tolérance, l'entraide envers cet homme trop grand, qui tente de s'intégrer.
Mazzucchelli a su raconter ces rapports entre les hommes d'une manière puissante. Son dessin bichromique est épuré mais très efficace. Quelques traits sur les visages suffisent à faire transparaître des émotions fortes. Mazzucchelli nous pose des questions existentielles par petites touches. On ressort de la lecture de son livre avec le sentiment, à l'instar de ce Big Man, d'avoir grandi.

A lire si vous avez aimé
Cité de verre, Mazzucchelli
Des souris et des hommes, Steinbeck
Asterios Polyp, Mazzucchelli

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire