samedi 22 juin 2013

Le pays natal, Textes inédits recueillis par Leïla Sebbar, Editions Elyzad


Je suis tombée amoureuse "des mots au plus près de l'âme et du coeur" des auteurs de l'autre rive méditerranéenne, "le pays natal".
Je ne peux en parler que par une écriture particulière.

Lieu géographique, le pays natal est une mère, la terre de naissance,
Il est absence.

Au plus intime de l'être, le pays natal est celui que le naufragé emporte en lui de saveurs et de douleurs,
Il est apesanteur.

Il est un conte au "Souffle d'Iftis",
Un goût de mots sucrés acides,
Une langue cosmopolite.

Le pays natal est celui que l'on quitte,
Pays aimé, haï, interdit,
Suivre le chemin de la liberté et de l'aventure, vivre une histoire, un parcours de vie.

Exilés,
Etrangers,
Aimés.

Devenir un mélange,
Une écriture, un fragment.

"Comme l'arbre, elle était faite de lui, de son écorce, de ses noeuds, de son humus et de ses cieux".
Wassyla Tamzali.

"C'est la maison suspendue.
Au loin.
Celle que je visite toutes les nuits, et dont je n'arrive pas à éteindre la petite lumière."

Hoda Barakat.


Zakuro

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire