dimanche 8 septembre 2013

Blue Note, Tome 1, Les dernières heures de la prohibition, Mariolle, Bourgoin Dargaud


Jack Doyle, ancien boxeur, a juré de ne plus remettre les pieds sur un ring. Pourtant, pour un seul combat, il va replonger dans un univers aussi attirant que détestable, celui de New-York, de l’alcool et la prohibition, des gangsters, des femmes et du jazz…

Ce qui frappe avant tout à la lecture de cet album, c’est l’immersion engendrée par les couleurs : on entre véritablement dans une carte postale sépia de l’Amérique des années 30, parsemée du rouge sang des combats, et d’un bleu jazzy entraînant. Un mélange envoutant, magnifiant les splendides dessins de Mikaël Bourgoin.

Le scénario, bien que classique, est efficace et accrocheur. A noter qu’un second tome de ce très bon album est prévu, racontant le revers de cette histoire.



A lire si vous avez aimé
Blacksad, L’enfer, le silence, Guarnido, Diaz Canales
L’enragé, Baru

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire