lundi 10 février 2014

Tous les chiens de ma vie, Elizabeth Von Arnim, Editions Bartillat Omnia Poche


Voilà un petit bijou de littérature animalière écrit en 1935 par Elizabeth Von Arnim née en 1866 (née Mary Beauchamp d'origine anglaise, Elizabeth est son double littéraire) ; une très enthousiaste et sereine évocation des 14 chiens qui l'ont accompagnée depuis l'enfance.
Une autobiographie renversée où les chiens sont les personnages du livre avec une photographie de la plupart d'entre eux. Car Elizabeth insiste, elle veut avant tout honorer ceux qui ont su l'aimer d'une entière et constante affection gratuite et généreuse. Un ami intelligent et un compagnon de jeux dont elle voue une adoration sans limite même si petite fille ou mère de famille, elle a pris conscience dans la douleur et la honte l'avoir négligé.

Ceux qui lui ont appris la sagesse, la ténacité et le courage ; Ceux pour qui elle s'est résolue à vivre "Dans le Vrai, le Bon et le Beau" : Bijou, Bildad, Cornelia, Ingraban, Ingulf, Ingo, Ivo, Prince, Coco, Pincher, Knobbie, Chunkie, Woosie et Winkie.

Elisabeth évoque bien sûr ses proches et ses relations sentimentales mais toujours par petites touches digressives et à grandes enjambées par delà les lieux et les années.

La préface et les notes de F. Dupuigrenet Desroussilles sont donc très instructives sur le parcours singulier d'Elizabeth, des fastes mondanités du domaine de Poméranie, près de la Baltique de la fin du 19ième siècle, des vacances familiales en Suisse jusqu' à sa solitude d'écrivain en Provence au début des années 1930. Solitude heureuse "Il me suffit d'un rayon de soleil sur le visage, de la proximité du printemps, et de la présence d'un chien pour me sentir comblée au plus profond de moi-même".

Je peine à croire qu'Elizabeth s'est éteinte en 1941 lors de son exil aux États-Unis soit cinq ans seulement après la publication de son livre tant "Tous les chiens de ma vie" est rayonnant de paix intérieur et de vie.



Zakuro

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire