samedi 10 mai 2014

Le colonel et l'appât 455, Fariba Hachtroudi, Editions Albin Michel


Dans ce roman déchirant et convaincant, Fariba Hachtroudi, romancière et journaliste porte en étendard la puissance de l'amour, jusqu'à l'aliénation parfois, que les pires violences d'un régime politique ne peuvent détruire.

Vima est une ancienne prisonnière, "l'appât 455,"enlevée, torturée et violée pour faire tomber le réseau des opposants politiques dont fait partie Del, son amoureux.
Sauvée des geôles par un mystérieux colonel, Vima est traductrice dans un office nordique pour réfugiés et apatrides.
Un jour, elle se retrouve devant cet ancien soldat, réfugié clandestin et manipulé par les services secrets, dans l'attente des papiers pour faire venir sa femme et ses enfants restés au pays.
Tous les deux broyés par une machine meurtrière, ils se sont longtemps tus chacun à leur manière, par amour. Un amour dont ils se sentent atrocement dépossédés. Ensemble, ils veulent rétablir la vérité, combler les blancs et les silences, faire revivre le lien entre Vima et Del et entre Ala et sa famille. Et ce, malgré les dangers et la peur de la vérité comme le symbolise la fleur qui saigne de la couverture du livre.

L'écriture est envoûtante et nous plonge dans deux registres, celui de la libération des émotions pour Vima et celui du témoignage pour l'ancien militaire, ce qui renforce profondément l'intensité et la réalité du drame.

Une lecture qui interpelle.



Zakuro

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire