lundi 11 août 2014

La fille qui se noie, Caitlin Kiernan, Panini Comics

India est schizophrène. Pour tenter de comprendre son histoire, elle écrit un récit autobiographique. Car son histoire est étrange : obsédée par un tableau , "La fille qui se noie", elle rencontre par hasard sur le bord de la route une femme qui ressemble trait pour trait au modèle du tableau. Mais l'a-t-elle vraiment rencontrée ? Ou, comme elle le dit, l'a-t-elle rencontrée pour la première fois - deux fois ?
Le récit est perturbant, de par sa forme et la manie que la narratrice a à parfois parler d'elle à la troisième personne au lieu de la première. Par son histoire aussi. Les détails s'accumulent, ne concordent pas entre eux. Qu'est-ce qui est réel, et qu'est-ce qui ne l'est pas ? A quel moment la narratrice tombe-t-elle dans un profond délire ? Et quand on croit toucher du doigt la vérité, quand des éléments concrets semblent confirmer une théorie ou une autre, voilà que le fantastique s'immisce à nouveau dans le récit...
On ne peut pas se fier à la narratrice, et c'est peut-être tout ce qui fait le charme fou de ce roman : des éléments concrets et fantastiques qui s'entrechoquent, un livre qui oscille entre imaginaire, réel, atmosphère onirique et folie pure. Prenant jusqu'à la fin : un tour de maître qui mérite d'être découvert.


Ce livre est disponible sur notre site de vente en ligne.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire