mardi 14 avril 2015

La fille aux loups, Eric Pessan


L'enfance est déjà lointaine pour Anna et ses deux frères, Pierre et Simon. Mais le temps d'un jeu, le jeu au loup, ils redeviennent enfants cerclés par un lourd secret.
Jouer pour exorciser les peurs d'antan qui suintent encore de la maison sombre et froide des parents aujourd'hui disparus. Pour vider meubles et objets mais aussi peut-être les souvenirs.
Jouer pour éviter de parler quand les mots ne peuvent être prononcés.
Courir, crier, se rattraper dans la lumière et l'air pur du jardin pour rassurer enfin l'enfant que chacun d'eux abrite dans son corps.

Eric Pessan est un peintre de l'intime et des non-dits. Il le prouve encore une fois avec ce beau texte qui se réfère aux contes et à l'imagerie du loup pour dire les profondes fêlures d'une enfance.
Les mots en marge du texte à la manière d'une comptine scandent la course folle des jeunes gens jusqu'au silence blanc de la page.
"La fille aux loups" imprégne également l'univers iconographique de Frédéric Khodja par un effet visuel qui tend lui aussi à échapper à la réalité en suggérant plus qu'il ne montre.
Après "Jeanne", c'est encore un grand coup de coeur pour le talentueux travail des éditions du Chemin de Fer.


Zakuro


Ce livre est disponible sur notre site de vente en ligne.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire