lundi 9 juillet 2012

Les sauvages, Lucie Lomova, Actes Sud


Lors d’un voyage en Amazonie, Alberto Fric, jeune botaniste praguois, entre en contact avec une tribu en proie à une maladie inconnue. Le jeune scientifique se liant d’amitié avec Tcherwuish, leur chef, tente, en vain, de les soigner. Il décide alors de l’emmener à Prague pour trouver un remède. En Europe, Tcherwuish retrouve sa vigueur. Mais sa méconnaissance des codes occidentaux le transforme rapidement en une attraction publique qui stigmatise les deux hommes et complique leur relation. L’heure du départ sonne. De retour chez lui, Tcherwuish, l’ancien chef, est décrédibilisé tant ses manières et ses propos paraissent extravagants. Il s’est occidentalisé. Inspiré d’une histoire vraie comme Groenland Manhattan de Chloé Cruchaudet pour les Inuits, le récit de Lucie Lomova aborde, intelligemment, ce thème tragique de l’acculturation qui interroge à travers l’Autre notre propre humanité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire