jeudi 2 août 2012

Un ciel radieux, Jirô Taniguchi, Casterman

Une nuit, Kazuhiro, père de famille, percute un jeune motard, Takuya. Le premier meurt tandis que l'autre survit. Lorsque Takuya sort du coma, il semble avoir changé, et pour cause : la conscience de Kazuhiro s’est réfugiée dans le corps du jeune homme. Kazuhiro profitera de cette ultime chance pour comprendre ce qui comptait réellement dans sa vie.
Jirô Taniguchi nous offre une fois de plus un récit d’une profondeur incroyable, où ses dessins transcendent les émotions. La touche de fantastique apporte une dimension supplémentaire à cette belle histoire.
Un très bon Taniguchi.

A lire si vous avez aimé
Quartier lointain, Taniguchi
Le journal de mon père, Taniguchi
Terre de rêves, Taniguchi

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire