samedi 11 mai 2013

L’Homme, François David, éditions Motus

Mais qu’est-ce qui fait qu’on est un homme ? « Un Homme un vrai pas un hommelette »… qui dit « MOI Môa je ». L’homme se définit bien souvent par sa grande gueule : le mot « bouche » apparaît alors en lettres de 42 cm de hauteur ! « Le corbeau fait CRôA c’est un oiseau/de malheur, L’homme dit MôA cela fait sa grandeur ». De l’humour qui dégonfle le sérieux, l’orgueil et la suffisance de l’homme. Un balancement s’opère dans le texte à mi-parcours : « un homme digne de ce nom n’est jamais peut-être si GRAND ((mot géant à la verticale)) que lorsqu’il accepte d’être petit » ((mot à l’horizontale écrit tout petit !)). « Si petit qu’il y a le risque de ne pas l’apercevoir. Tant pis pour l’homme inattentif s’il ne voit pas la fleur, l’herbe le papillon…et passe tout à côté de la profonde joie ». Porter attention aux choses, si petites soient-elles, savoir écouter une voix délicate et fragile qui ne s’enfle pas : oser être soi.

Un livre en grand (42 cm de hauteur sur 12 cm), tout autant objet de lecture qu’objet de déco à mettre dans son salon, à la verticale, près d’une baffe de chaîne hifi ou à placer en bibliothèque en bonne compagnie d’un livre sur les gratte-ciel ! Notons aussi la très belle mise en couleur : lettres en bleu turquoise sur fond rouge, rouge et jaune, jaune et violet… Du jamais vu ! Un livre complètement inédit. Un grand livre ! De 7 à 77 ans.


Odile Bonneel.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire